globe

Notre Vision

Éradiquer la pauvreté sous toutes ses formes à travers l’Education fondée sur l'Enseignement et la Formation Entrepreneuriale pour un Développement Durable. « Pas de développement durable sans éducation(EDD) ».

*CRÉATION DES ENTREPRISES ET DONNER DE L'EMPLOI après  rédaction du Business Plan Bancable.

*Enfin Initiation des étudiants à la protection de l'environnement et la lutte contre le réchauffement climatique car il compromet notre cheminement vers la viabilité à la durabilité.

Formulaire d’adhésion et Droit de Membre

Notre Mission

*Atteindre à travers notre Campus Chrétien d’Affaires,  Joseph Business School Europe, tout  Entrepreneur avec  vocation entrepreneuriale au sein des assemblées chrétiennes et des églises francophones de l’Europe , Afrique et dailleurs et leur apporter un appui technique pour créer leurs entreprises à travers nos deux programmes  de  formation : sur notre Campus à Bruxelles  et la formation à distance sur notre site.

*Sans conditions de diplôme et formations académiques ni  pré-requis, transformer nos étudiants  en vrai homme d’affaires à travers CJBSE, qui est un établissement d'enseignement d'affaires affilié à la Joseph Business School Chicago(USA) ayant quatre branches:

  • l’enseignement accéléré en affaires sanctionné par un certificat américain (Business management certificate).
  • La connaissance en gestion de base(gentlemen's agreement) sanctionnée par un certificat reconnu par la fédération Wallonie Bruxelles.
  • L'informatique.
  • Et les cours de langues (entre autres: Business English, Néerlandais...)

Pour plus d’information contactez nous : 

Email Newsletter

 

FUTUR ENTREPRENEUR
La personnalité juridique des sociétés :

La société a une personnalité juridique, même si elle n'est pas une personne vivante que l'on peut voir physiquement. Pour cette raison, elle est considérée comme personne "morale", au même titre que les établissements publics ou les associations.

La personnalité propre des sociétés ne leur est pas attribuée automatiquement: il faut d'abord qu'elles soient constituées, et que leurs statuts soient déposés au greffedu Tribunal de commerce.

La mise en commun de fonds ou de biens :

De gros investissements sont souvent nécessaires pour l'exercice d'une activité commerciale. Ils peuvent dépasser les moyens financiers d'une personne isolée dont les possibilité financières sont souvent limitées. L'exercice de cette activité en société permet à plusieurs personnes d'investir et de travailler ensemble. Ensuite, chacun pourra retirer les bénéfices de cette activité proportionnellement à la part de son investissement et de son travail.

La séparation des patrimoines :

Puisque la société a une personnalité propre, elle pourra également avoir un patrimoine personnel, différent du patrimoine des associés. Elle pourra également avoir des dettes propres, qui ne seront pas des dettes des associés.

Le principal avantage de l'exercice d'une activité commerciale en société réside précisément dans cette distinction de patrimoines entre celui de la société et celui des associés: une faillite de la société n'entraîne pas automatiquement celle des associés, ou une dette personnelle des associés n'a aucune conséquence pour la société.

Il existe toutefois des exceptions à ce principe de la "séparation des patrimoines": ces exceptions résultent, soit de la forme de la société elle-même, comme la société coopérative à responsabilité illimitée et solidaire, soit des dispositions de la loi, comme la responsabilité éventuelle des fondateurs ou des gérants ou administrateurs. Ces cas seront exposés plus loin.

L'anonymat :

Certains types de société (le plus connu est celui de la société anonyme) permettent au propriétaire des parts de ne pas être connus. C'est le cas de la société anonyme.

La pérennité de l'entreprise :

Le décès d'un entrepreneur risque de compromettre la survie de l'entreprise. Le droit des successions comporte de nombreuses règles qui constituent un obstacle à la continuité de l'entreprise (par exemple, les dispositions relatives à l'indivision pu à la réserve successorale).

Beaucoup de ces problèmes peuvent être évités lorsque l'activité est exercée en société. En effet, la durée d'une société peut être illimitée, et les droits des héritiers ne portent pas sur les avoirs de la société, mais bien sur la propriété des parts possédées par le défunt.

Différence de statut fiscal :

Les sociétés bénéficient d'autres tarifs (plus favorables) que ceux appliqués en matière d'impôt des personnes physiques.

Différence de statut social:

Un entrepreneur travaillant en son nom personnel a le statut de travailleur indépendant et est donc assujetti au régime social des travailleurs indépendants.

Les représentants des sociétés (gérants ou administrateurs) sont également des travailleurs indépendants. Toutefois, un associé peut être inscrit comme salarié de la société s'il a signé un contrat de travail et se trouver dans un rapport de subordination.

Documents à télécharger :